Accueil > POUR UN AUTRE SPORT POSSIBLE

POUR UN AUTRE SPORT POSSIBLE

D’après Guy Carlier, éditorialiste corrosif sur France Inter que nous suivrons bien volontiers, Platini aura très peu de chance de franchir le mur de la financiarisation du sport.
Quelques faits significatifs pour ne pas prendre des vessies pour des lanternes :
Le jour de l’élection de Platini
l’Olympique Lyonnais entre en bourse. Arsène Wenger précise qu’il n’aura aucune influence, le sélectionneur de la FFF annonce que la composition de l’équipe de France sera dévoilèe publiquement dans la (...)

D’après Guy Carlier, éditorialiste corrosif sur France Inter que nous suivrons bien volontiers, Platini aura très peu de chance de franchir le mur de la financiarisation du sport.

Quelques faits significatifs pour ne pas prendre des vessies pour des lanternes :
Le jour de l’élection de Platini
l’Olympique Lyonnais entre en bourse. Arsène Wenger précise qu’il n’aura aucune influence, le sélectionneur de la FFF annonce que la composition de l’équipe de France sera dévoilèe publiquement dans la boutique ADIDAS des Champs Elysées au lieu de l’habituel siège de la Fédération de Foot.

Le mois précédent
Le groupe d’armement Lagardère devient numéro 1 du sport buisness en Europe en rachetant pour 850 millions d’Euros les droits de 50 fédérations et 250 clubs dont l’OL, le PSG et Monaco. (cf le dernier Sport et Plein Air)

Deux mois avant
Karl-Heinz Rummenige président du Bayern critique le G14 le groupe des 14 clubs les plus riches d’Europe : "Depuis que les Abramovitch, Berlusconi et autres Moratti sont au pouvoir le foot-ball est dans une situation pourrie..."
Pour défendre et promouvoir les valeurs éducatives, culturelles et sociales du sport, ne nous faisons donc pas d’illusions sur la capacité des dirigeants qui depuis trente ans vendent leur sport au plus offrant.

Une autre politique sportive, ça n’a pas de prix
Pour donner un contenu réel à une politique de rêve"le jeu avant le produit, le sport avant le marché" il vaut mieux compter sur les militants associatifs du sport invisible
Les 3 millions de bénévoles recensés par le ministère des sports, auront grand intérêt à prolonger leur engagement et à conscientiser leur positionnement face à la logique du marché.
Ne doutons pas en effet, que les experts du libéralisme ne sortent prochainement du tiroir un beau plan pour l’emploi dans le sport afin de récupérer les 720 000 équivalents emplois temps plein que leur activité représente, comme nous l’indique la lettre de l’économie du sport de ce premier février.

Conclusion
Bénévoles et militants du sport associatif unissez vous

la FSGT existe pour qu’un autre sport soit possible

Partager

Accès clubs

Agenda

L M M J V S D
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
Ajouter au calendrier

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous

Les 80 ans FSGT