Accueil > Un stage fédéral de plongée dans le Morvan : une première !

Un stage fédéral de plongée dans le Morvan : une première !

Le Morvan est connu pour ses chemins de randonnée, la pêche, la chasse, la cueillette de champignons mais beaucoup moins pour la plongée.

Voici cinq ans, quelques passionnés de plongée amoureux du Morvan ont eu l’idée de développer cette activité au lac de Pannecière.

 

 

Après un accueil favorable du Comité Départemental FSGT, présidé à l’époque par Jean-Luc Cottin, le club Morvan Plongée est allé présenter son projet aux institutions départementales : la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations), la DDT (Direction Départementale des Territoires) et le Conseil Départemental.

 

Une aide précieuse a été apportée par les fonctionnaires et chefs de service de ces administrations, ce qui a permis de présenter un dossier très complet à la Préfecture de la Nièvre.

Ainsi, le règlement de police particulière du lac permet désormais la pratique de la plongée subaquatique depuis cinq années.

 

 

Entre l’inauguration de l’activité plongée, le 29 juin 2014 et aujourd’hui, ce sont environ 500 plongées qui y sont réalisées chaque année entre le mois de mars et la fin septembre.

2019 sera certainement l’année record.

De nombreuses associations y viennent désormais afin de réaliser des formations ou de l’exploration en réalisant des immersions dans un des six sites consacrés à cette activité.

 

Afin de reconnaître ce spot comme un lieu de formation, suite à la parution dans la revue nationale de la FSGT « Sport et plein air » d’un article mettant en valeur la plongée morvandelle, le Comité FSGTde la Nièvre, en relation avec la Commission Formation de la Commission Fédérales des Activités Subaquatiques, a souhaité mettre en place un stage fédéral, avec comme objectif de répondre à la maxime « la plongée pour tous » en le rendant très accessible financièrement.

 

 

C’est ainsi que ce stage a été organisé entre le 20 et le 26 juillet à Chaumard, près de Château-Chinon, afin de bénéficier d’une hauteur d’eau satisfaisante pour effectuer la plupart des entraînements et des évaluations.

La carrière de la Roche-en-Brenil a aussi été utilisée pour effectuer les épreuves à 50 mètres.

Fidèle à sa spécificité pédagogique, cette semaine a été organisée avec les fameuses cascades où les candidats travaillent sur d’authentiques plongeurs ou moniteurs en formation, selon le diplôme préparé, ce qui évite les examens où le jury simule et fausse quelque peu le résultat.

Dans ce cas de figure, cela permet aux candidats de travailler en situation réelle et les enrichis d’un point de vue expérience.

 

Durant la semaine, ce sont quatorze personnes (candidats et jurys) qui ont sillonné les fonds de Pannecière, le tout dans des conditions estivales exceptionnelles : un soleil radieux et une eau pas (trop) froide et des candidats sympathiques et motivés.

 

 

La restauration et l’hébergement a eu lieu à l’auberge « Les Terrasses du Lac» située sur la commune de Chaumard.

Les brevets préparés et passés vont du guide de palanquée au monitorat fédéral 2ème degré.

Cette promotion porte le nom de Roger Boissay, décédé en 2018 à l’âge de 95 ans, qui en 1981, a contribué à la création de la  FSGT 58.

Le Comité Départemental, par cette initiative, entend bien faire entendre pendant de longues années le nom d’un homme sans qui, sans oublier Jean-Luc Cottin, la FSGT n'existerait peut-être pas dans la Nièvre.

 

 

Lors de la remise des diplômes aux heureux récipiendaires provenant de Saumur, Nice et Carcassonne, Pierre Rodriguez, actuel président du Comité FSGT de la Nièvre, a rendu un vibrant hommage à Roger et ses actions en présence également de la presse.

Par la suite, celui-ci a procédé à la remise des sésames à Baptiste Fournier (guide de palanquée), Marc Obstetar (aspirant fédéral), Kevin Loison (MF1) et Yannick Tysseire (MF2).

 

 

La représentation fédérale a été confiée à Pascal Sasso du Comité Départemental FSGT 91.

La satisfaction est générale que ce soit de la part des candidats ou des organisateurs.

Ainsi, il n’est donc pas impossible qu’une seconde édition ait lieu si les demandes sont suffisamment nombreuses.

Les heureux brevetés peuvent d’ores et déjà profiter de leurs nouvelles prérogatives au sein de leurs clubs et dans leurs départements.

 

Sébastien Gautier, référent CDA 58 Activités Subaquatiques

Partager
Tags

Accès clubs

Agenda

«  
  »
L M M J V S D
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
Ajouter au calendrier

Intranet FSGT

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous

Les 80 ans FSGT