Accueil > Récit - Brevet Fédéral Initiateur SAE à Mulhouse

Récit - Brevet Fédéral Initiateur SAE à Mulhouse

MERCI A LA LIGUE ILE DE FRANCE et à la CFME!

Témoignage d’une stagiaire du Stage SAE Mulhouse novembre 2015

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EM68, ça ne vous dit sans doute pas grand-chose… Comprenez « Esprit Montagne 68 ». 68, c’est parce que ça se passe dans le Haut-Rhin.


Il s’agit d’une petite association affiliée à la FSGT, née d’une amitié entre Daniel, le curé de l’église de Bourtzwiller, un quartier sensible de Mulhouse, et Hakim, le président de la mosquée de ce même quartier. Tous deux amoureux de la montagne, tous deux conscients que les sports qu’on y pratique peuvent être un formidable vecteur de cohésion entre les personnes, ils se sont lancés dans l’aventure de la création d’EM68. Et ils ont rapidement réussi à nous convaincre de les rejoindre. Marie-Agnès, Karima, Denis, Youssef, Chloé, Eslem-Eddine, Laurence et Valérie : nous voilà à leurs côtés, tous très impatients de pouvoir transmettre l’enthousiasme qui nous anime à nos futurs adhérents.

EM68 est née pour organiser, développer et promouvoir l’escalade, l’alpinisme et la randonnée auprès de chacun, quelles que soient sa condition sociale, sa santé physique et mentale, sa religion, … Auprès de chacun, c’est-à-dire auprès de tous: pour que ces personnes d’horizons très différents se rencontrent, partagent des moments enrichissants, apprennent à se connaître, à s’apprécier, à se respecter.

Le week-end du 13 au 15 novembre, notre association a vécu un moment fort : 8 de nos 10 adhérents ont suivi une formation en escalade en vue d’obtenir le Brevet Fédéral Initiateur Escalade SAE. Yves et Mohamed, formateurs à la FSGT, sont venus spécialement de Paris pour cela. Daniel, notre président, leur a prêté main forte.

 

Nous nous sommes beaucoup réjouis lorsque nous avons su que la FSGT nous envoyait deux formateurs. Mais avant de commencer ce stage, nous ne nous attentions quand-même pas à vivre des moments et des échanges d’une telle richesse.

Dès le 1er tour de table, savamment orchestré par Yves, le ton était donné. Chacun a pu se présenter, expliquer ce qui motivait sa présence dans l’association, ce qu’il souhaitait y apporter. Nous avons alors clairement perçu, non sans une certaine émotion, à quel point nos motivations étaient complémentaires et convergentes.

Notre club connaît la diversité. Nous sommes des hommes et des femmes, nous sommes chrétiens, musulmans, agnostiques, nous avons entre 17 et 63 ans, nous sommes éducateurs sportifs (dans les quartiers ou spécialisée dans le handicap), éducateurs pour jeunes en rupture, prêtre, enseignants, scientifiques, retraitée du secteur de la santé, lycéenne. Grâce à cette diversité sans doute, nos réflexions se sont nourries les unes des autres pour converger toutes vers le même objectif : vouloir transmettre par les sports de montagne les valeurs que nous partageons : l’acceptation et le respect des différences, du handicap notamment, le plaisir de se dépasser, l’envie de partager, le respect de tous.


La suite du stage s’est montrée tout aussi enthousiasmante. Avec l’aide et l’expérience de nos formateurs, nous avons préparé et testé entre nous deux séances d’escalade pour le public que nous nous préparions à accueillir : une vingtaine de personnes le samedi après-midi et à peu près autant le dimanche matin. Des enfants (le plus petit a 5 ans), mais aussi des adultes, des personnes valides et d’autres qui le sont moins (Evelyne souffre de sclérose en plaques), des personnes autonomes et d’autres non (Anna-Lou est aveugle et Julien autiste), des débutants et d’autres pas.

 

Parvenir à donner le goût de la grimpe à tout ce monde : voilà un challenge très excitant ! Les sourires, la persévérance et les remarques entendues ici ou là (« C’était grave bien ! » ou « Quand est-ce qu’on pourra revenir ? ») semblaient montrer que l’objectif était atteint. Une fois le public reparti, nous avons fait une analyse critique de chaque séance. Cela nous permettra de faire encore mieux les prochaines fois…

 

 

Par le rythme avec lequel il a été mené (alternance de réflexions-débats, de préparations de séances, de mises en situation, de retours sur les séances menées, …), par la place qui a été donnée à la parole de chacun de nous, ce stage très dense s’est montré d’une grande richesse. Les déjeuners et diners pris en commun ont encore permis de prolonger les discussions.

 

EM68 est encore bien petit par son nombre d’adhérents, mais après ce week-end, nous nous sentons déjà plus grand…

Le hasard du calendrier a voulu que les attentats terroristes du 13 novembre surviennent là, pendant ce week-end où nous vivions ensemble des moments forts de fraternité. Nous avons tous été bouleversés.

Pendant que les terroristes, par leurs actes barbares, cherchaient à ébranler l’entente parfois fragile  entre les citoyens de confessions religieuses différentes, nous, musulmans, chrétiens et agnostiques semblions leur dire : « Vous cherchez à semer la haine ? Nous faisons croitre l’amitié et la fraternité. »

Bien malgré nous, nous avons fait, à notre petite échelle, acte de résistance…

Un grand merci à Yves, Mohammed et Daniel pour la qualité du stage qu’ils nous ont permis de vivre !

Un grand merci aussi à la ligue Ile de France et à la CFME pour leur soutien et leur solidarité !


 

 

Valérie Lemée
 

Partager

Accès clubs

Agenda

L M M J V S D
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
Ajouter au calendrier

Intranet FSGT

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous