Accueil > Récit de nuits maraudeuses en montagne

Récit de nuits maraudeuses en montagne

Montgenèvre, grande maraude solidaire Crédit photo : Antoine Dupuy (Le Mur Escalade)Nous pensions que le 15 mars, nuit du rassemblement, il n'y aurait pas de maraude. Mais, apprenant que des migrants avaient passé la frontière et se trouvaient avec les forces de l'ordre, nous sommes allés voir.

 

Nous sommes donc partis à quelques uns, nous avons remonté une piste en bordure de forêt et peu de temps après, nous sommes tombés sur un groupe des forces de l'ordre, un migrant avec eux et des maraudeurs qui lui portaient secours.

Les forces de l'ordre sont restés tranquilles en notre présence. Une autre personne s'est laissée tomber dans la neige pour arriver à nos pieds, elle était en larmes, les forces de l'ordre la ramènerait en Italie. Nous lui avons porté secours, avec du thé chaud, des gants mais nous ne pouvions par faire plus. L'un des deux avait perdu une chaussure. Un troisième migrant, restait en haut, près d'un arbre, il savait que s'il se laissait tomber s'en serait fini, il nous a dit plus tard qu'il ne voulait pas retourner en Italie car là bas ils souffraient.

Les forces de l'ordre ne sont pas montées le chercher et sont parties avec les 2 autres migrants. Elles nous l'ont laissé .... Nous avons essayer de le rassurer pour lui dire qu'il serait en sécurité avec nous mais c'est parce qu'il est devenu fébrile qu'il s'est laissé tomber et a roulé dans la neige jusqu'à nous. Nous l'avons réchauffé et rassuré et dès qu'il a pu tenir sur ses jambes, nous avons entrepris de l'amener au refuge de Briançon. Il est resté tendu, je crois même arrivé au refuge. D'autres maraudeurs ont continué à monter la piste et ont trouvé un autre migrant. Nous avons sécurisé la voie et nous nous sommes cachés dans la station en attendant de savoir si la route était libre pour conduire ces deux migrants en lieu sûr. Après plus d'une heure cachés, nous avons réussi. Une maraudeuse du coin nous avait rejoint et nous a aidé dans cette entreprise. D'autres maraudeurs ont réussi également à ramener d'autres migrants. En tout, ils étaient une petite dizaine ce soir là à avoir réussi cette première étape : arriver au refuge de Briançon. 

Nous avons dormi cette nuit là 3 - 4 heures.

Certains d'entre nous ont entrepris une nouvelle maraude le lendemain.Nous étions plusieurs groupes à des endroits différents. Nous sommes passés par le haut, à travers les pistes, la neige n'était pas trop glissante, ce qui permettait aux migrants de marcher sans trop de risque par contre ils ont pu s'enfoncer dans la neige, la majorité était en jean. L'un s'était toutefois blessé quand on est venu à sa rencontre, nous l'avons soutenu jusqu'à la voiture. Nous avons fait cette nuit là 3 allers retour entre Briancon et Mongenèvre pour ramener près de 20 personnes. Nous avons fini à 6h du matin.

Partager

Événement

ANA 2019
08/11/2019 - 10/11/2019


Ivry-sur-Seine


Accès clubs

Agenda

L M M J V S D
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
Ajouter au calendrier

Intranet FSGT

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous

Les 80 ans FSGT