Accueil > La compétion AUTREMENT en Île-de-France

La compétion AUTREMENT en Île-de-France

C’est quoi la compétition adulte escalade à la FSGT ?

Depuis le début des années 2000(1), les clubs d'ïle-de-France, organisent des compétitions, avec des directions différentes. Certaints proposant une dimension plutôt sportive, souvent issu de clubs ayant la double affiliation FFME/FSGT, et qui reprenaient en partie les règles de la compétition officielle, voies de qualification et finales à vue. D'autres avec une dimension plutôt conviviale avec la création d’équipe et des épreuves diverses : grimpe en moufle, les yeux bandées, ….Le terme compétition avait une connotation péjorative et élitiste. Ces moment étaient appelés compétition amicale ou rassemblement.

Vers les années 2010, on constate une certaine désaffection de la compétition sous toutes ses formes, peu de clubs organisateurs et peu de participants. Le club de Bobigny (93) organise une première compétition de difficulté sous forme de Contest en 2011 et ensuite le club de Tremblay en France (93) va le promouvoir dans sa forme actuelle. Le Contest consiste à enchaîner des voies dans un temps donné (minimum 4h), chaque voie valant mille points au départ, puis à diviser par le nombre de compétiteur l’ayant enchaînée. Côté organisation, il suffit de deux personnes pour organiser un Contest avec les voies existantes sur le mur du club. Les participants comptabilisent eux-mêmes leurs voies. C’est un investissement minimum pour un rendement maximum.

Pendant du festival des innovations FSGT le 4 juin 2016, il a été décidé d’organiser un challenge régional avec cette formule commune : le Contest.

Lors de la saison 2016/2017, trois clubs se sont portés volontaires comme organisateurs et depuis nous constatons le succès de la formule. En 2019/2020, 5 clubs organisateurs ont rassemblé 182 participants différents issus de 27 clubs, dont 34% de femmes

La formule du Contest tel qu’il est pratiqué à la FSGT permet un gros volume d’escalade, le brassage des personnes et des clubs, la pratique mélangée de « faibles » et de « forts ». Le pot final est institutionnalisé et ajoute à la convivialité.

C’est une compétition, donc il y a des classements par catégories d’âge ainsi qu’un classement club qui avantage la participation et spécifiquement la participation féminine plus que les résultats individuels. Il est important que le classement n’engendre pas de frustrations et nous constatons que le classement individuel reflète globalement le niveau des compétiteurs.

Le classement individuel du challenge privilégie la participation au maximum de Contests plus que la performance. Le collectif « la compétition autrement » fait évoluer le règlement avec les remarques des participants et des organisateurs.

L’émulation existe bel et bien en escalade. La compétition FSGT permet de se confronter à soi et aux autres sans élimination, c’est un moment de partage, sportif et convivial. Essayer, c’est l’adopter !


(1) La FSGT organise des compétions d'escalade depuis le début des années 50. Des rallyes à Fontainebleau, une première compétion sur les falaises de Connelles, puis vient les premiers "24h de Bleau" en 1980, les rassemblements de blocs artificiels de La Courneuve au mileu des années 80, la compétion en SAE de Champigny en 1988...

Nous reviendrons plus précisement sur cette histoire dans un prochain article. En attendant, ci-dessous, un extrait du Guide technique et historique de l'alpinisme.

"Les compétions d'escalade

L'organisation de compétitions d'escalade sera le sujet le plus confictuel des années quatre-vingt. Ici encore, la position de la FSGT est novatrice et volontariste.

"La FSGT se prononce pour la compétition organisée, car c'est selon elle le meilleur moyen de tuer le mythe du surhomme alpiniste qui empêche beaucoup de jeunes d'accèder à ce sport".

Tribune libre, Montagnes Magazine, 1983

Le week-end, elle organise déjà des rallyes : il s'agit de gravir un certain nombre de blocs (à Fontainebleau) ou de voies (en falaise) donnant des points en fonction de leur difficulté, et d'accumuler le plus grand nombre de points."

(Jean-Paul Walch, Guide technique et historique de l'alpinisme, Editions Guérin, 2012)

Partager

Accès clubs

Agenda

L M M J V S D
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
Ajouter au calendrier

Intranet FSGT

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous