Accueil > Récit Castet 2016 - Quand la montée Enfers a un goût de Paradis ! (par Florence et Christian)

Récit Castet 2016 - Quand la montée Enfers a un goût de Paradis ! (par Florence et Christian)

Quand la montée Enfers a un goût de Paradis !

Nous avons démarré le mois d'aout 2016 par une course aux Enfers...qui s'avéra être un bout de Paradis ! Jugez-en par vous même !

Sur 2 jours, Flo risque l'aventure en toute sécuritée avec l'expert en randonnée de Castet : Christian !

Le 1er aout, départ des Bains de Penticosa, une montée raide mais jolie jusqu'au refuge de Bachimaña, avec un premier lac, le premier d'une série de plus en plus magnifique. Pas d'arrêt malgré l'heure du déjeuner, le pique nique se fait devant un autre lac plus tranquille.
  Le chemin nous amène à une aire de bivouac de rêve, autour du lac d'Azul (supérieur) : il scintille et il est frais mes amis, très très frais ! Une touriste française nous prends pour des irréductibles gaulois : moins de 15°C mesure son petit doigt !

Pour les amateurs de couleur,  notez que notre tente orange ajoute une couleur vive à la palette composée de bleu argenté et de vert prairie qui s'offre à nous... Mais amis poètes, bonsoir, la nuit tombe dès 19h !

Réveil matinal après une nuit fraiche pour Christian et son duvet de touriste à la plage, l'expert en randonnée a ses failles ! La montée est agrémentrée de rencontres : espagnols au pas tranquille, Isards aux sabots assurés, marmotte peu farouche.

Quelques névés nous ammènent au col d'Enfer puis nous attaquons un pierrier jusqu'à la crête. De là, la première pointe des Enfers nous offre un paysage splendide sur les vallées  espagnoles environnantes. On rejoint la deuxième pointe par une crête blanche, les Enfers, c'est pas que du noir ! Et étonnament, tout en haut, on se croit les rois du monde...
La redescente jusqu'à la tente se fait aisemment mais en croisant de nombreux randonneurs : on est content d'être parti à la fraiche !
  Retour à la tente, que l'on démonte vite fait et nous dévalons toute la vallée avec pour but précis de retrouver la vasque d'eau claire et turquoise repérée la veille lors de la montée : à 15h, le Paradis était encore d'actualité !


Cette très belle randonnée se termina par un pot au refuge, bien mérité, pour un Paradis pas perdu dutout !


Conclusion : les Pics d'Enfer ont un goût de Paradis, goûtez-y !
 

// Christian (ASPYR) & Florence (Roc 14)

Partager
Tags

Accès clubs

Agenda

L M M J V S D
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
Ajouter au calendrier

Intranet FSGT

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous