Accueil > [Récit] Le stage initiation alpinisme 2019 de Haute-Maurienne

[Récit] Le stage initiation alpinisme 2019 de Haute-Maurienne

Photo : Camp alpi en Haute-Maurienne (74) - 2019 © Laury-Anne Cholez / FSGT

[Récit]

Le stage initiation alpinisme 2019 de Haute-Maurienne par une stagiaire

Il est quatre heures du matin. J'ouvre un œil et contemple le ciel, encore emmitouflée dans mon duvet. Une étoile filante traverse le firmament. Nul besoin de faire un vœux, mes désirs sont déjà exaucés : je vais faire aujourd'hui mes premiers pas sur un glacier.

En Haute-Maurienne, au cœur du parc national de la Vanoise, notre petit groupe a installé son bivouac à coté du refuge d'Avérole, à 2210 mètres d'altitude. Malgré l'heure matinale, tout le monde s'active : chacun avale son petit-déjeuner, rassemble ses affaires et tâche de ne pas oublier son piolet planté derrière un rocher.

Trente minutes plus tard, chaque cordée s'élance en silence, à la lueur de la frontale. Seul le bruit des cailloux crisse sous nos pieds. Objectif : le sommet de l'Albaron à 3637 mètres. Avant de l'atteindre, il faut affronter le glacier des Évettes et sa neige bien trop molle pour ce début d'été. Puis l'arrête sommitale, dans laquelle on cavale le visage giflé par une pluie de neige glacée. Arrive·e·s au sommet balayé par les vents et noyé dans les nuages, aucune vue ne vient récompenser nos efforts. Déception ?

Pas le temps : il faut redescendre prestement car chaque minute compte en haute altitude. Et surtout : la bière du refuge nous attend. Les retrouvailles avec les autres cordées font oublier la fatigue. Chacun raconte sa journée, s'échange les premières impressions. On jalouse ceux qui ont cheminé sous le soleil. On plaint ceux qui boitent à cause des ampoules. Mais les sourires illuminent tous les visages.

Et bien avant l'heure du crépuscule, l'épuisement me conduit au fond de mon duvet. Car malgré le froid, malgré la difficulté, je n'ai qu'une seule envie : être en forme le lendemain pour recommencer.

# Laury-Anne (Vertical 12)

Photo : Camp alpi en Haute-Maurienne (74) - 2019 © Laury-Anne Cholez / FSGT

[Récit]

Le stage initiation alpinisme 2019 de Haute-Maurienne par les encadrants

La formation avait pour objectifs, pour les débutants, de devenir autonomes dans des courses faciles, et pour les “faux débutants”, d’enrichir leur expérience à travers l’accompagnement par des alpinistes chevronnés.

La formation en chiffres :

>> Certains stagiaires sont venus en famille (pendant que maman fait des courses d'alpinisme le papa gardait le petit de 15 mois)
>> 22 débutants de 8 clubs différents avec une parité homme/femme
>> une dizaine de faux débutants et une douzaine d'autonomes
>> 11 encadrants venus de Paris et des alpes

Quelques courses :

Grand cordonnier, pointe ferrand, pointe d'Ambin, Dent Parrachée, Pointe Labby, Râteau d'Aussois, Aiguille Doran, l'Albaron, Pointe de l'Observatoire, Pic Régaut, Petite Ciamarella.

et aussi :

Beau temps dans l'ensemble avec une peu de brouillard et de vent pour pimenter la semaine.

Une école de neige le dimanche pour apprendre les bases de l'alpinisme avant de se séparer par groupe ensuite pour réaliser des courses dans le massif.

Des bivouacs pour savourer les nuits étoilées en montagne.

Les glaciers de la Vanoise et la Maurienne sont une illustration triste du recul des glaciers, le glacier de la pointe de la rechasse par exemple a quasiment disparu...

 

A lire aussi...

>> Camp alpinisme FSGT 2019 en Haute-Maurienne... par Roc 14

>> Devenir initiateur GV … Ça, c’est fait !

 

Partager
Tags

Événement

ANA 2019
09/11/2019 - 11/11/2019


Ivry-sur-Seine


Accès clubs

Agenda

«  
  »
L M M J V S D
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
Ajouter au calendrier

Intranet FSGT

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous