site de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail
Version imprimable Imprimer
Enregistrer au format PDF Version PDF
La presse palestinienne en parle
le 6 août 2007

Tulkarem, le dimanche, le 8 juillet 2007

Al-Hayat al – Jadida, Palestine

Articles traduit de l’arabe par Yasmine Shahroor

Chaque année, les equipes de la FSGT visitent les territoires palestiniens plusieurs fois pour constuire la collaboration et travailler sur leurs projets dans les villes palestiniennes.

Les formatrices françaises de la FSGT arrivent à Tulkarem pour continuer la deuxième année de leur stage de formation sportif destiné à des jeunes femmes ayant besoin de se former à l’encadrement des activités sporives. Le stage construit des compétences permettant à ces jeunes femmes palestiniennes d’encadrer elles- memes, dans un proche avenir, leur propre stage de formation et d’acquérir ainsi un diplôme de formatrice et animatrices « sport pour tous ».

Ce projet permet aux formatrices palestiniennes d’acquérir des outils indispensables pour animer des stages d’animatrices aux autres filles pour les rendre capables à travailler dans les écoles et les camps d’été, animer des activités physiques, faire jouer tous les enfants des jeux populaires et rendre les jeux sportifs accessibles à la majorité des enfants.

Le projet accueille cette année, dans la ville de Tulkarem, avec le soutien de la municipalité , la Fédération « sport pour tous » palestinienne et l’université Khadoury, des femmes des trois villes du nord, Tulkarem, Jenine, Naplouse. Le nombre de stagiaires (14 formatrices, puis 22 animatrices) illustre tout l’intérêt produit par cette démarche. Pour la première fois, trois formatrices de Jenine vont animer un stage dans leur ville pour 23 jeunes animatrices.

La formatrice Nina Charlier nous a parlé de leur visite qui vient dans le cadre de la relation forte et amicales franco- palestiniendans les territoires palestiniens où les enfants sont nombreux et les besoins immenses. La prise en charge de la jeunesse dans les camps d’été est indispensable. Le sport n’est pas ce qui reste quand tout a été réglé. Le jeu et les activités physiques sont des outils performants pour le développement des enfants, mais à certaines conditions. De l’autre coté Sophie nous a parlé de la volonté des jeunes femmes palestiniennes à apprendre et à continuer leurs études et le stage de formation pour travailler et aider les enfants de leurs familles, quartiers, camps, villages et villes.

Tulkarem, le lundi, 09 juillet 2007.

Al-Hayat Al-Jadida.

Après deux jours de debut de la deuxieme semaine de stage de formation de niveau deux pour les animatrices jeunes femmes de Tulkarem, Naplouse et Jenine géré par la FSGT, l’équipe des formatrices françaises et avec le soutien de la Mairie de Tulkarem et la Fédération « sport pour tous » palestinienne sur les terrins et dans les salles de l’Université de Khadoury.

Les formatrices françaises aident les jeunes femmes formatrices à entrer dans les points pratiques de stage et appliquer ce qu’elles ont apris la 1ere semaine des aidées, des experiences, des jeux, des concepts et des activités par l’animation des seances aux animatrices pour les rendre capables à faire des animations pour les enfants dans les camps d’été. Les animatrices sont obligées après terminer la 1ere semaine avec les formatrices de commencer l’animation des activités pour des enfants dans les camp d’été pendant une période de 10 jours.

La liste des jeunes femmes participantes : Lubna Aisawi, Wafa’a Amouri, Nyhaya Saboubeh, Isra’a Shtyeh, Maram Khalil, Nour Abu Sa’a, Rime el Masri, Shirine Barabreh, Iman Houdrob, Dalia To’meh,Wala’a Najar, Safa’a Khatibe, Soulafa Wahdeh, Nivine A’erqawi. Les animatrices : Hanan Abed allah, Najah Yousef, Salam Sawalha, Rima Tabal, Byane Nawasreh, Wafa’a Nawasreh, Mayson Jamal, Kyfayah Za’arour, Fatima Awad, Rasha Kitaneh, Wisam Mahmoud, Iman Abu Rajab, Amneh Asrawi, Sahar Kasho’a, Bouthayna al Qab, Hana’a Makhlouf, Rime Tabal, Asal Sharar, Saja abu Safaqa, Lana Malah Suha Elarieh, Abir Said.

Tulkarem, le mardi, 10 juillet 2007.

Al- Hayat al- Jadida.

Les quatre formatrices et professeurs d’EPS françaises ( Nina, Sophie, Natalie et Anne) travaillent pour transmettre leurs expériences aux jeunes femmes palesiniennes et pour leur amour de la Palestine.

Les formatrices françaises ont reussi leur mission à Tulkarem pour les jeunes femmes palestiniennes de Naplouse, Jenine et Tulkarem pour la 2eme année. Elles sont venues de la France avec la volonté et l’espoir pour participer à faire reussir le projet, la visite et le stage de formation de la FSGT dans les 3 villes du nord des territoires palestiniens. Elles n’aident pas seulement les jeunes femmes palestiniennes mais en plus la soviété, les meres , les enfants, les filles et LA PalESTINE. Ce n’est pas la 1ere fois qu’elles viennent mais nous avons l’habitude de voir les quatre formatrices Nina, Anne, Sophie et Natalie chaque année au nord ou au sud dans le cadre de projets de LA FSGT dans les villespalestiniennes.

Le samedi, le 14 juillet 2007

Al-Hayat Al-Jadida sportif.

À Tulkarem, la cérémonie de remise des diplomes de la 1ère promotion d’animatrices et de formatrices de « sport pour tous » du stage de formation sportive Franco-Palestinien piloté par la FSGT avec le soutien de la Mairie de Tulkarem, l’Université de la Palestine (Khadoury) à Tulkarem et la Fédération « sport pour tous » palestinienne à la Mairie de Tulkarem le Mercredi, 11 Juillet 2007.

Après deux années du stage de formation qui comprend des seances de la pratique d’activités physiques sportives et artistiques et de la theorie sur les terrains et dans les salles de la Fac de Sport à l’Université Khadoury préparé par les 4 professeurs d’EPS françaises ( Nina, Natalie, Anne et Sophie) qui sont l’equipe de la FSGT du projet de formation sportive pour les jeunes femmes palestiniennes. Le projet accueille cette année, dans la ville de Tulkarem, des jeunes femmes des trois villes du nord, Tulkarem, Jenine, Naplouse.

La cermonie a commencé par le mot de Monsieur le maire, Monsieur Mahmoud Al-Jalade qui célebré les femmes et les relations fortes et amicales entre les deux peuples français et palestinien, en ajoutant, ses remerciements à tout les participantes et à la FSGT qui a realisé ce projet pour les femmes palestiniennes où les enfants sont nombreux et les besoins immenses.

Puis le mot du député, Monsieur Awni Shahrour, le responsable des relations internationales à la Mairie, qui a remercié l’equipe de la FSGT, les formatrices françaises, les formatrices et les animatrices palestiniennes participantes au stage, la fac de Khadoury qui a été represtenté par le professeur Maha Jarad et la Fédération sport pour tous palestinienne representée par Monsieur Montaser Anani de Tulkarem et Monsieur Ma’moune Shahine de Naplouse. Il a aussi affirmé la solideraté et la cooperation qui joindent les deux peuples et le rôle de la Mairie dans les domaines de l’education, le sport pour notre jeunesse. La representante de la fac de sport Maha Jarad a continué de parler de l’importance de tel projet qui s’adreese aux jeunes femmes palestiniennes et qui seront des futures professeurs d’EPS qui sont responsables des enfants, grace à cette formation elles aprennent plusieurs competences et des outils pour animer des activités sportives, des jeux sportifs qui soient accessibles à la majorité des enfants. C’est une experience geniale. En terminant par le mot de Nina qui a remercié également les partenaires et les associations palestiniennes : la Mairie de Tulkarem, l’Université Khadooury, la Fédération « sport pour tous » palestinienne, la FSGT et ses collegues qui sont contentes de participer à ce projet pour la 2eme année pour former des jeunes femmes palestiniennes capables à former des autres femmes palestiniennes pour animer des activités et des journées sportives pour les enfants dans les écoles ou dans les camps d’été qui n’ont aucun droit meme le droit à vivre ou a etudier ou à jouer à cause de l’occupation israelienne. Avec les larmes Nina a terminé sa parole par dire qu’elles ont fieres de vivre cette echange avec les filles palestiniennes, de transmettre leurs experiences aux elles et de les donner leurs diplomes et attestations.

[ plan du site ] [ Administration ] [ Mentions légales ] [ Crédits ]

Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL